Acap – pôle régional image

Plaquette de présentation

CONTACT 
Juliette Dronsart
Chargée de mission actions éducatives en temps scolaire 
0322726830
0611815845
 
Stéphanie Troivaux
Responsable éducation aux images en temps scolaire 
0611815864

CINÉSTORIE
De tête à clic à programmateur de salle de cinéma

La fermeture des salles de cinéma, la baisse de fréquentation en salle des 15-25 ans, la transformation profonde des pratiques d’écrans, sont autant d’enjeux qui ont inspiré la création du nouveau projet Cinéstorie. Les jeunes spectateurs se transforment en programmateurs en herbe et expérimentent le métier d’exploitant de cinéma…

Un projet créatif et engageant 

Les outils numériques et internet ont généralisé l’habitude et l’envie de participer en donnant son avis ou en agissant sur son environnement. La salle de cinéma n’échappe pas à cette évolution. Cinéstorie s’inscrit dans une forte ambition d’échange, de collaboration et de réciprocité de connaissances sur les métiers de l’exploitation et les pratiques des jeunes, entre l’équipe d’une salle de cinéma et de jeunes spectateurs. 

Les objectifs de ce projet créatif et engageant sont double. D’un côté pour les jeunes, il s’agit de piquer leur curiosité, comprendre, habiter, vivre ce qui se joue dans les coulisses d’un cinéma, ou encore d’affirmer leurs choix. Et de l’autre, pour les équipes des cinémas, il est question de les aider à mieux connaître les goûts cinématographiques des jeunes et d’en tenir compte dans leur programmation future.

Ce parcours d’octobre à mai, s’articule autour de deux principes :

  • le visionnement et la sélection de films,
  • la création de contenus artistiques ou critiques (vidéos, podcasts, sonnerie du lycée…) qui vont valoriser les choix de films et les futures diffusions en salle de cinéma, auprès des autres élèves du lycée.

Accompagné par l’équipe du cinéma et différents intervenants artistiques ou critiques, le projet est ponctué par des ateliers de découverte/d’apprentissage pour former les élèves aux différents outils de valorisation du cinéma et se clôture par l’organisation d’une séance événement prise en charge totalement par la classe.

Un projet en phase expérimentale 

Actuellement, ce projet n’est réservé qu’à seulement trois classes volontaires de l’Académie d’Amiens car il demeure en phase d’expérimentation. L’Acap, en tant que pôle régional d’éducation aux images, intègre dans le cadre de ses missions un axe laboratoire. Il consiste à développer un travail de recherche pédagogique, d’expérimentation de nouvelles formes d’actions culturelles (ateliers, formations, éditions…) et de médiations en direction des publics. Ce type de projet n’est pas nouveau sur le territoire national, en revanche l’objectif ici est de pouvoir offrir un projet artistique le plus adapté aux besoins des jeunes et des salles de cinéma des Hauts-de-France.